Noces d’Or.

Alors que j’observais le décor baroque de cette grande chapelle, mon attention se fixa sur l’autel de gauche et plus particulièrement sur la corne d’abondance présente. Image symbolique du passé, présente dans beaucoup de monuments-églises, dans le temps où l’on faisait encore parler le décor.

Puis tu as pris la parole et je te voyais entre deux têtes de personnes assises dans la rangée devant moi.

Comme une apparition, avec la nouvelle coiffure, après cette longue maladie, tu étais vaillante, présente. Sorte de résurrection, et tu prenais la parole ferme et claire dans ton expression. Comme si la corne d’abondance vous avaient parlé, tu étais là concrète, à jeter un regard sur le temps qui s’était écoulé, depuis votre mariage, il y a 50 ans. Noces d’or.

Vous aviez réunis tout autour de vous quelques amis en plus de la famille, amis appartenant pour la plupart aux équipes Notre-Dame. Celles-ci étaient comme le fil rouge de votre vie commune. Sans faille vous avez parcourus ce temps dans l’esprit des équipes. Convivialité sans doute mais aussi approfondissement de la foi, ce don qui un jour vous avait été donné et que par choix, nous avions entretenus malgré les aléas de la vie.

Curieusement notre histoire relationnelle avait débuté au « Champ-d’Oiseau ». Maison de retraite ou venant d’univers éloignés, nous avions fiancés, été proches pour prier, se préparer et affronter une vie commune consacrée quelques semaines plus tard par un mariage en bonne et due forme. Cérémonie pour obtenir la grâce et le support pour un compagnonnage réussi et durable.

Puis nous avions décidé de nous revoir, si possible en Tunisie où par hasard, nos chemins de nos voyages de noces pouvaient se croiser. Ce qui fut dit, fut fait, et solidement fait. Nous sommes ici, à vos côtés, pour en témoigner cinquante ans plus tard.

Vos 7 petits enfants sont autour de vous, dont l’aînée apparait à gauche de la photo, à droite, un couple ami sans doute. 

Triangle humain qui permet l’abondance et la durée ; le couple que tu représentes, la famille à gauche, les amis à droite.

Relations nécessaires et solides pour cheminer dans les moments bien divers que nous offre la vie, pour nous conduire, au-delà de nous-mêmes. Moments parfois douloureux.

Me revient  ici que pour que la vigne donne du fruit, il faut élaguer les branches inutiles, qu’une vigilance est nécessaire pour conduire le fruit à maturité. N’est-ce pas pour cela que l’on nomme cet anniversaire : noces d’or car il a fallu bien des trésors d’énergie, pour faire face à tous ces moments et qu’il y a bien de bons moments accumulés.

Que cette mémoire de l’abondance reçue, vous accompagne pour les jours qui viennent, tout autant que les valeurs des équipes pour vivre ce que vous allez vivre encore.

Cordialement 

A&F

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s